Tu commences ta première saison de roller derby et le pire pour toi et pour nous serait que tu te blesses. Alors voilà un petit guide qui regroupe quelques conseils pour éviter ça. Il est disponible en version PDF Guide-fresh-meat

A) Être bien équipée

L'équipement obligatoire de sécurité se compose du :

  • - casque
  • - protège dent (Le sisu c'est plus cher mais c'est formidable !)
  • - protège- poignets
  • - protège-coudes
  • - protège-genoux (il en existe des rembourrés avec du gel, pour amortir au mieux les chutes et protéger tes jolies articulations)

 

Tu peux aussi ajouter des éléments optionnels comme

  • - sous genouillères (à tester donc je n'ai vu personne en utiliser pour l'instant)
  • - protège-tibias
  • - crashpad pour le coccyx

 

Acheter des bonnes protec dès le début est un bon investissement. Il faut aussi penser à les changer quand elles ont trop servi !

N'hésite pas à demander conseil aux joueuses, elles sont d'une aide précieuse car elles ont l'habitude. Il y a aussi de nombreux sites internet qui t'expliquerons comment choisir tes protections par exemple : Rollerenligne.com

Pour les patins il faudra voir aussi avec les joueuses et/ou le coach, chacun à son avis sur la question n'hésite pas à demander aux filles de te prêter les leurs pour essayer et choisir ceux qui te conviennent le mieux.

B) Apprendre à patiner

Et oui le Roller Derby est avant tout un sport de glisse, si tu sais déjà patiner tant mieux, ta progression sera d'autant plus rapide, mais nombreuses sont celles qui ne savent pas encore patiner voir qui n'ont jamais foutu de roller de leur vie (et ça ne les empêchera pas de devenir de super roller girls!). Durant les entraînements il y a des exercices de patinage, même les plus confirmées pratiquent ses exercices. Le patinage demande du temps, c'est un peu du bourrage de crâne pour certains mais il faut passer par là, s’entraîner, réessayer un mouvement jusqu'à le maîtriser. Si tu apprends un mouvement au cours d'un entraînement peut être que le coach ne le refera pas à l’entraînement suivant mais rien ne t'empêche de le réessayer pour t'améliorer.

C) Connaître les règles

Comme dans n'importe quel sport, il y a des règles !
Savoir ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas te permettra de hiter là où il faut sans être trop dangereuse, sans te blesser ou blesser les autres.
pour lire les règles c'est ici :

Les zones légales de contacts sont les suivantes, il est interdit d'engager le contact dans d'autres zones :

zone-cible

Et si tu as des questions demande au coach ou aux confirmées, ils sont là pour ça.

D) S'échauffer, s'étirer, se muscler, s'écouter

  1. L’échauffement

Il est primordial dans n'importe quelle pratique sportive et encore plus dans le roller derby qui sollicite beaucoup les articulations. fais le sérieusement, il te permettra de faire un bon entrainement

  1. La préparation physique

Le roller derby est un sport complet qui demande une bonne condition physique. Faire du renforcement musculaire et du cardio peut t'éviter certaines blessures et d'aider à progresser.
Demande conseil au coach, il peut te donner des exercices spécifiques.

Je vous conseil de faire une autre activité physique en dehors du roller derby, course à pied (pour muscler et travailler le cardio), slakline (pour les plus motivée et pour bosser le gainage, l'équilibre et l’agilité), la natation pour un peu tout (muscles, cardio, détente des muscles...), cross fit... il existe énormément de disciplines qui vont permettrons de compléter vos entraînements de roller derby.

  1. Les étirements, le repos

Les étirements post entraînements sont aussi recommandés, pour :

-Éviter les courbatures

-Faire du bien à vos muscles et les développer correctement

Pour ceci faites des exercices pendant 5 ou 10 minutes facilitera la récupération.

  1. Écouter son corps

Tu t'es fait un peu mal au dernier entraînement ? tu rentres d'un week-end de fiesta ou tu viens d’enchaîner un boot camp, ton taf et une séance de cross fit ?
Il est judicieux de faire une petite pause. Reste sur le banc pour cet entraînement et reprend au suivant. Propose-toi pour arbitrer les copines ou regarde les jouer, c'est très instructif. Tu peux aussi en profiter pour faire un peu de off-skate (échauffement sans patins) et étirements, bosser les règles..
Petits exemples rapides d'étirements/ échauffements à faire :

echauffement

Si pendant l’entraînement tu tombes et que tu te fais un peu mal, n'hésite pas à rester quelques minutes sur le côté, reprendre tes esprits et voir comment la douleur évolue. Par exemple continue de patiner quelques minutes sur le côté pour te reposer mais pour restée échauffée.

Si tu tombes sur la tête, reste 5-10 minutes sur le côté et repose toi un peu avant de repartir.

Toujours se ré-échauffer avant de retourner sur le track.

E) En cas de blessures

Malgré tous ces conseils, tu t'es blessée. Ça arrive même aux meilleurs !
Pense à déclarer ton accident très rapidement (5 jours) à :
       ton assurance personnelle
       l'assurance de la fédération via ta licence
préviens aussi :
ta mutuelle
l'assurance maladie
ton employeur en cas d’arrêt de travail (dans les 48 h)
n'hésite pas à demander conseil et aide au coach et à tes coéquipières.

Merci à Six Feet Thunder & à Hellebore Fetide pour ce manuel !